Si le bateau est le désir de voguer, et l’avion de voler, quel est le désir de l’architecture ?

« Le désir d’habiter le monde en poète». Hölderlin

« Le désir d’accompagner et d’être le cadre des vissicitudes humaines ». Aldo Rossi

« Le désir de réunir, de protéger, d’enchanter, de faire être »

« Le désir d’émouvoir, de se mouvoir, de faire ressentir, sentir »

« Le désir de révéler, de célébrer »

« Le désir de rencontrer, d’entreprendre, d’apprendre »,

« Le désir de stimuler, de partager, d’ordonner »

« Le désir d’habiter comme une danse à vivre et partager »

Porter ces désirs et les rêves d’une société, voilà ce pourquoi nous travaillons.

 

L’Atelier d’Architecture Yvann Pluskwa se donne pour ambition et enjeux de répondre architecturalement aux attentes et problématiques d’une société en propension, cherchant dans la réalisation de projets construits ou non à aménager les conditions de vie d’un mieux-être. 

Les intérêts de l’agence portent d’abord sur le désir de répondre pertinemment à une problématique posée à la fois par les données extérieures et par l’agence.

 

Elle tente dans sa démarche de répondre simultanément aux attentes et enjeux sociaux actuels et conjoncturelles par des projets qui combinent enjeux fonctionnels, enjeux esthétiques, enjeux de praticabilité, enjeux sociaux et enjeux poétiques, tout en interrogeant à chaque fois ces champs aux regards de la problématique posée et des réalités contemporaines.  

Philosophie